Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / EVS / AVS 


fontsizedown
fontsizeup

Mobilisation pour les emplois aidés

jeudi 12 octobre 2017

Le gouvernement a supprimé à cette rentrée 23 000 contrats aidés dans les écoles. Quoi qu’en disent nos gouvernants, il s’agit d’un plan massif de suppressions d’emplois qui touche les personnels déjà les plus précaires.

Cette décision touche en premier lieu ces personnels qui se retrouvent brutalement sans emploi, mais partout en France, les conséquences sont nombreuses pour les écoles et pénalisent les élèves et leurs enseignants : baisse drastique des missions d’aide administrative avec à court terme une quasi-disparition de l’aide aux directrices et directeurs d’écoles, désorganisation du fonctionnement des BCD, de l’informatique, des ateliers ... mais aussi incidences sur la scolarisation des élèves en situation de handicap avec des enfants qui se retrouvent déjà sans l’accompagnement notifié par la MDPH.

Le SNUipp-FSU lance dès à présent une campagne de mobilisation pour s’opposer à la disparition de ces missions indispensables au fonctionnement de l’école et demander le renouvellement des contrats supprimés. Cette campagne se décline sous plusieurs formes :


- Des mobilisations un peu partout en France et dans la Drôme

Consulter la carte des mobilisations

Dans la Drôme, le SNUipp-FSU appelle les personnels de l’EN (enseignants, AVS, EVS, ...) à se rassembler devant la DSDEN

Mercredi 8 novembre 2017 à 14h

Nos revendications reposent aussi sur le réemploi de ces personnels en fin de droit . Sur la base du volontariat, ils doivent être recrutés prioritairement sur des postes d’AESH (accompagnement des enfants en situation de handicap).
Une recherche d’action intersyndicale est en cours.

Le SNUipp sera reçu en audience ce jour-là.


- Un courrier unitaire au ministre de l’éducation nationale

Ce courrier a été signé par le SNUipp-FSU, le Se-Unsa, le Sgen-CFDT, le Snudi-Fo, et la Cgt Éduc’action. Les organisations syndicales "dénoncent fermement ces suppressions, exigent le maintien et le retour de ces personnels sur leurs emplois et demandent qu’ils bénéficient d’une formation qualifiante dans la perspective d’un emploi statutaire".
La précarisation des personnels ne garantit pas la continuité de ces missions essentielles pour l’école. Ces personnels méritent une formation et une qualification pour aider les directeurs et directrices dans des tâches de plus en plus chronophages.

Les cinq organisations concluent en demandant une entrevue au ministre dans les délais les plus rapides sur le sujet.

LIRE LE COURRIER UNITAIRE


- Un visuel pour exprimer son désaccord

Le SNUipp-FSU invite chaque directeur et directrice à utiliser le bandeau ci-dessous dans leur mail et correspondances pour servir de réponse type aux demandes de l’administration (tableaux -notamment celui des APC- enquêtes…).

N’hésitez pas à l’accompagner du texte suivant : « La suppression des aides administratives désorganise l’école et son fonctionnement. Elle m’empêche de mener à bien les tâches administratives qui s’alourdissent. Je me consacre en priorité aux élèves, à l’équipe enseignante et au fonctionnement de l’école. Je ne peux donc pas traiter votre demande pour le moment. »


- Une carte pétition en ligne

Le SNUipp-FSU propose une carte postale à adresser au Premier ministre à propos de la question de ces moyens humains indispensables à l’école, qu’il s’agisse de l’aide administrative à la direction d’école ou de l’accompagnement des enfants en situation de handicap.


- Des mobilisations un peu partout en France

Consulter la carte des mobilisations


- Une motion à voter en conseil des maîtres

Le SNUipp-FSU propose aux équipes un modèle de motion de conseil des maîtres à modifier en fonction des situations locales.

L’objectif est qu’un maximum d’écoles drômoises s’adresse à notre Inspecteur d’Académie pour demander les moyens pour faire fonctionner nos écoles dans de bonnes conditions.

Word - 24 ko

- Une déclaration intersyndicale au CTM du 27/09/2017

A l’initiative de la FSU, les organisations syndicales FSU, UNSA-Education, FNEC-FP FO, SGEN-CFDT, CGT Educ’action, FGAF ont fait une déclaration intersyndicale dénonçant la suppression massive d’emplois aidés dans l’Education nationale, lors du Comité Technique Ministériel du 27 septembre 2017.

PDF - 22.6 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 664


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan