Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / EVS / AVS  / AVS 


fontsizedown
fontsizeup

AVS/EVS : Compte rendu audience DASEN du 08/11/2017

jeudi 9 novembre 2017

Mercredi 8 novembre 2017, un rassemblement mobilisant 70 personnes devant l’Inspection Académique à l’appel des organisations syndicales SNUipp-FSU 26, SNES-FSU 26, SNUDI-FO, SGEN-CFDT, CGT-Education, SUD Education, SE-UNSA et de la FCPE était organisé suite à la décision du gouvernement de supprimer 23 157 emplois aidés à la rentrée 2017.

Lors de ce rassemblement, les représentants syndicaux et le représentant de la FCPE ont été reçus en audience par M. SIEYE, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN).

Voilà les réponses apportées par ce dernier :

En ce qui concerne les EVS (AADE : Aide Administrative à la Direction d’Ecole), le DASEN nous a confirmé qu’aucun dispositif ne serait mis en place dans la Drôme pour pallier à la suppression de cette aide à la direction d’école. Cela ne pourrait être envisagé que dans le cadre d’une mesure nationale. La solution précédemment évoquée d’emploi de services civiques pour remplir cette mission n’a pas été présentée. Le SNUipp-FSU26 s’en réjouit car ce n’est pas une solution satisfaisante.
Cette réponse ne peut pas satisfaire l’ensemble des directions d’école noyées sous les injonctions toujours plus nombreuses de l’Administration.
Pour les personnels concernés par cette suppression, une information sur leur situation leur sera adressée personnellement ; après validation des droits à poursuite d’un contrat CUI par Pôle Emploi (24 mois non réalisés, RQTH, dérogations pour les + de 50 ans en cours), ces personnels pourront faire acte de candidature sur une mission d’accompagnement d’enfant en situation de handicap (CUI AVS). Jusqu’à fin décembre 2017, 100 AVS (CUI) devraient être recrutés dans le cadre de la transformation des postes EVS en postes AVS.

En 2017, 372 AESH dont 40 dans le cadre de la déprécarisation (transformation des contrats CUI en contrats AESH) ont été recrutés dans la Drôme ; une proposition de quotité de 60%, ce qui correspond à 24 heures/semaine a été proposée à tous ces personnels. C’est la mise en place d’une revendication du SNUipp-FSU26 afin que les horaires de travail de ces personnels correspondent enfin aux horaires des écoles avec une très légère augmentation de salaire. En ce qui concerne le calcul des horaires des personnels recrutés à 50%, une harmonisation académique est en cours qui permettra, nous l’espérons, de valider ce calcul sur 39 semaines comme indiqué dans les contrats signés par les AESH.
Plus aucun nouveau recrutement d’AESH n’interviendra avant la nouvelle dotation budgétaire qui devrait avoir lieu en juillet 2018.

En préparation de cette audience, une enquête avait été mise en place par le SNUipp26 pour connaître la situation de l’accompagnement des enfants en situation de handicap dans les écoles de la Drôme. Nous remercions les 160 écoles sur les 420 que compte la Drôme, qui ont renseigné cette enquête. En voilà le détail :

Les résultats de cette enquête sont alarmants (données en gras) et de l’aveu même de notre DASEN encore bien en deçà de la réalité.
Cette situation intenable pour les écoles est non seulement la conséquence d’une gestion perfectible de la MDPH et surtout d’un manque de moyens financiers et humains alloués par l’Education Nationale : manque chronique de places dans les établissements spécialisés et en ULIS et manque de personnels des RASED.
La seule solution reste le bricolage déjà trop souvent contraint et subi par les personnels de l’Education Nationale.

Nous restons vigilants sur les suites à donner à cette action et sommes à votre disposition pour vous accompagner dans la gestion des différentes situations conflictuelles.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 219


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan