Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Carte Scolaire 


fontsizedown
fontsizeup

GT-CTSD 15/01/2018

jeudi 18 janvier 2018

Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) en charge d’étudier la carte scolaire du premier degré public doit se tenir mardi 30 janvier 2018. Afin de préparer cette instance, un groupe de travail (GT) s’est tenu ce lundi 15 janvier 2018.

Pour la rentrée 2018, on observe une démographie en baisse en Isère et en Ardèche, en hausse en Savoie et stable en Drôme. Il va donc falloir composer avec la dotation académique de 88 postes dont 10 ont été attribués à la Drôme. Les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels notent d’emblée que la dotation est inférieure aux besoins pour garantir le dédoublement des classes de CP en REP, (18 postes seraient nécessaires). Il va donc falloir récupérer des moyens sur le dispositif des maîtres supplémentaires.

MAITRES SUPPLÉMENTAIRES

Volonté du recteur du maintien des Maitres supplémentaires. Toutefois, 6 à 9 postes dans la Drôme seront impactés par la mesure de dédoublement CP. Maintien assuré en maternelle et hors REP car certaines écoles ne bénéficieront pas de la mesure "CP à 12". Il restera donc plus d’une vingtaine de maitres supplémentaires en 2018-2019 dans la Drôme. Aucun maître supplémentaire en école associée REP ne devrait être supprimé.

DÉDOUBLEMENT DES CP en REP ET CE1 en REP+

L’Administration indique ne pas vouloir fermer d’autres niveaux pour ouvrir les CP. Sur une même école, une attention particulière sera portée sur le nombre d’élèves par classe dans les autres classes non dédoublées. Certains CP auront 2 maîtres dans une classe suite à des problèmes de locaux. Cela concernera les deux école St Just et Jacquemart à Romans. Pour ce qui est du REP+ drômois à la rentrée 2018 : le maitre supplémentaire reste en plus du dédoublement des CP et des CE1.

RURALITE

Il y aura encore cette année, car c’est une volonté ministérielle, une préservation des postes dans le rural. La dotation de l’année dernière de 5 postes est reconduite.

ULIS

Réflexion sur des ouvertures d’ULIS collège et écoles. Depuis de nombreuses années, le SNUipp-FSU 26 demande à ce que les effectifs d’ULIS soient comptabilisés dans l’effectif global de l’école. Cette demande est encore plus légitime aujourd’hui, car on ne parle plus d’intégration mais d’inclusion et on ne parle d’ailleurs plus de maître en poste ULIS mais de coordonnateur de dispositif ULIS.

L’Administration propose de comptabiliser les élèves d’ULIS dans les effectifs, cette année pour le collège et pour l’école l’année prochaine ? Nous demandons à minima que les effectifs d’ULIS école soient comptés dès cette année lorsque cela permet d’éviter une éventuelle fermeture.

Il serait judicieux de prévoir, à l’avenir, une ULIS par collège. 2 ouvertures d’ULIS collège et une ULIS-pro sont prévues à la rentrée 2018.

REMPLACEMENT

L’IA-DASEN souhaite améliorer le remplacement pour les départs en formation.

Pour la prochaine carte scolaire, l’IA-DASEN privilégiera la situation de chaque école plutôt que les seuils. Pour le SNUipp-FSU 26, l’utilisation de seuils d’ouverture/fermeture est fondamental pour garantir le traitement équitable des écoles et l’égalité d’accès des usagers à un service public de qualité sur l’ensemble du territoire. Cette logique de vouloir mettre de côté les critères objectifs de décision des dotations en moyens est évidemment une tendance nationale contre laquelle il nous faut lutter.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 262


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan