Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Les instances paritaires  / CAPD 


fontsizedown
fontsizeup

Groupe de Travail du 18/01/2018

jeudi 18 janvier 2018

Un groupe de travail s’est tenu jeudi 18 janvier 2018.

A l’ordre du jour :

- Majorations SMS dans le cadre du mouvement inter-départemental
- Priorités sur poste ASH dans le cadre du mouvement intra-départemental

- Majoration permutations

Les collègues qui ont participé aux permutations informatisées (47 demandes de mutation pour partir de la Drôme) avaient la possibilité de faire une demande de majoration de leur barème, c’est à dire de faire valoir une situation médicale particulière pour bénéficier de 800 points supplémentaires.

Seules deux demandes ont été faites dans la Drôme. Une collègue a obtenu la bonification. L’autre enseignante s’est vu refuser sa demande. L’Administration indique que cette dernière n’était pas justifiée.

- Priorités ASH

Avec la nouvelle qualification des enseignants spécialisés (CAPPEI 300h de formation, anciennement CAPA-SH 400h, anciennement CAPSAIS 750h, ...) il sera dorénavant possible pour tout titulaire du CAPPEI de postuler et obtenir à titre définitif tout poste spécialisé. Les options C, D, E, F et G sont dorénavant obsolètes. Seules les spécialisations pour déficience auditives et visuelles font l’objet d’une attention particulière.

Le SNUipp-FSU avait alerté sur les dérives de cette nouvelle formation. Ses inquiétudes étaient légitimes. Voilà que la mise en œuvre de la réforme commence à faire concrètement sentir ses effets sur le terrain. Cette nouvelle mesure nie la spécificité des postes et dispositifs.

Le SNUipp-FSU 26 ne manque pas de rappeler son opposition à cette évolution délétère du métier qui est en parfaite contradiction avec la logique de prise en compte des besoins éducatifs particuliers des élèves.

Cette manière de mutualiser les moyens dans la misère et de considérer que tout se vaut vient contredire les attentes ministérielles qui n’ont de cesse d’exercer une pression constante sur les personnels pour voir se développer une inclusion réussie.

Au moment du mouvement intra-départemental, les postes apparaîtront toujours avec leurs spécificités. Mais pour combien de temps ?

Questions diverses

A l’occasion de ce groupe de travail, les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels demandent s’il est normal qu’une collègue en "burnout" qui demande un rendez-vous auprès du médecin de prévention en septembre 2017 l’obtienne seulement en février 2018.

Le SG de la DSDEN indique faire au mieux en fonction des priorités calendaires et des moyens disponibles. A cette occasion le SG nous apprend qu’1/2 poste supplémentaire de médecin de prévention devrait venir compléter le 1/2 poste déjà présent sur le département, et ce, à partir du mois de février 2018.

Le SNUipp-FSU 26 juge positif qu’enfin un poste complet de médecin de prévention soit présent sur le département. Toutefois, la situation reste loin d’être satisfaisante puisque le décret n°82-453 du 28 mai 1982 ne sera toujours pas appliqué. Pour rappel, ce dernier stipule que “Les administrations sont tenues d’organiser un examen médical annuel pour les agents qui souhaitent en bénéficier” et que “Les agents qui n’auraient pas bénéficié de l’examen médical [annuel] font l’objet d’une visite médicale auprès d’un médecin de prévention tous les cinq ans”.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 222


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan