Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Carte Scolaire 


fontsizedown
fontsizeup

Carte scolaire : la FSU vote contre

jeudi 1er février 2018

Le CTSD du mardi 30 01 2018 avait pour principal point à l’ordre du jour l’étude de la carte scolaire du premier degré public sur le département de la Drôme.


DÉCLARATION LIMINAIRE



LES QUATRE PRIORITÉS


L’IA-DASEN rappelle les 4 priorités de la carte scolaire. Pour chacun d’eux, les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels rappellent leurs exigences.

- dédoublement des CP
- préserver la ruralité
- développer la prise en charge des enfants en situation de handicap
- abonder le remplacement

  • Dédoublement des CP

La mise en place de ce dispositif nécessite 18 postes selon l’Administration, 22 selon le SNUipp-FSU 26. Un quart des postes de plus de maîtres que de classes (PMC) serait supprimé pour abonder le dispositif, soit 7 PMC sur 27. Aucune fermeture en REP ne serait prononcée.

Le SNUipp-FSU 26 intervient pour dénoncer l’absorption de l’ensemble des postes par ce dispositif qui, bien que positif, se déploie à moyens constants et donc au détriment du reste : effectifs, RASED, remplacement, ...

  • Préserver la ruralité

Actuellement trois sous-convention (Royans, Les Baronnies, Diois) sont en cours et déterminent l’utilisation de 5 postes attribués l’an dernier au titre de la ruralité. l’IA-DASEN fait savoir que les 5 postes sont bien reconduits l’année prochaine et souhaiterait qu’une quatrième sous-convention soit signée dans le Nord Drôme.

Le SNUipp-FSU 26 regrette qu’à ce jour aucun enseignant et/ou organisation syndicale ne soit associé à l’élaboration des sous-conventions. Il acte positivement la préservation de certaines écoles rurales mais conteste certains choix opérés.

  • Développer la prise en charge des enfants en situation de handicap

Deux ULIS école seraient créées sur le département. leur implantation resterait à définir. L’IA-DASEN est favorable à ce que les effectifs d’ULIS soient enfin comptabilisés dans l’étude des mesures de carte scolaire l’an prochain.

Si le SNUipp-FSU 26 accueille positivement la volonté d’ouvrir ces deux postes d’ULIS et de comptabiliser les élèves d’ULIS dans les effectifs, il continue de dénoncer la stratégie d’inclusion forcée qui s’opère dans les écoles. Il s’interroge toujours sur d’éventuelles conventions signées avec les ARS et n’a toujours pas obtenu de réponse à ce jour.

  • Abonder le remplacement

L’IA-DASEN indique avoir conscience de l’importance des postes de remplaçant notamment pour permettre de soutenir la formation continue des enseignants.

Le SNUipp-FSU interroge alors l’IA-DASEN sur l’absence totale de création de poste de TR dans les propositions faites au comité. L’IA répond à côté et n’apporte aucun élément susceptible d’éclairer la situation. Le SNUipp-FSU 26 propose une interprétation : notre demande est légitime mais les moyens pour y répondre n’existe pas !


DÉTAIL DE LA CARTE SCOLAIRE


Le SNUipp-FSU 26 présente les nombreux cas pour lesquels il a été mandaté. Plus de 300 écoles ont répondu à notre enquête.

Après suspension de séance, l’IA-DASEN présente les propositions retenues. Seulement deux modifications sont apportées à la proposition initiale alors que l’IA-DASEN dispose encore de 4,75 postes pour ouvrir ... Mais il ne le fait pas !

Le SNUipp-FSU 26 et les trois autres organisations syndicales présentes votent CONTRE le projet soumis au vote. Le CTSD doit donc être reconvoqué. Il se tiendra vendredi 09/02/2018 à 10h.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 491


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan