Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Mouvement  / Mouvement 2019 


fontsizedown
fontsizeup

Postes à exigence particulière (PEP) 2019

Pourquoi le SNUipp-FSU s’y oppose ?

mardi 18 décembre 2018

Les services ont publié une circulaire sur les postes à exigence particulière pour le mouvement 2019 sensiblement identique à celle de l’année dernière.

PDF - 1.3 Mo
Circulaire

Rappelons pourquoi le SNUipp-FSU est opposé à la multiplication de ces postes, autrefois appelés postes à profil

Les professeurs des écoles sont qualifiés pour la majeure partie des postes du département.
Quand bien même ils souhaiteraient postuler sur un support pour lequel ils n’ont pas la qualification, cela correspondrait à leurs choix de carrière qu’ils ont encore entre leurs mains dans le cadre de la mobilité départementale.
Il existe déjà des règles et barèmes départementaux qu’il convient de discuter et de respecter après validation afin qu’un personnel non qualifié ou moins qualifié n’accède pas à un poste au mouvement avant un personnel dit qualifié.
De même, un enseignant qui n’est pas assez qualifié pour un poste l’obtient à titre provisoire et pourrait se porter candidat à la formation nécessaire.

L’établissement de ces règles collectives et leur communication auprès des agents concernés garantit leur acceptation et l’égalité de traitement entre tous les participants au mouvement.
Pour le SNUipp-FSU, la preuve est faite que nul n’est besoin de flécher des postes ici ou là qui seraient choisis par l’administration comme plus spécifiques que d’autres. La dérive étant alors de chercher les spécificités de chaque poste et le profil d’enseignant correspondant.
Faire ce choix d’individualiser les réponses aux demandes de mutations des enseignants est une erreur en terme de modèle pour le corps des professeurs des écoles, pour les écoles et pour la société en général. Cela installe irrémédiablement un sentiment d’injustice.

Il faut remettre en cause également le passage obligatoire devant une commission départementale.
Les candidats sont "entendus" lors d’un bref entretien à la DSDEN mais ils peuvent tout à fait être bien mauvais dans cet exercice et avoir toutes les qualités professionnelles pour autant.
Le SNUipp-FSU 26 demande chaque année que les candidats soient reçus avec pour seul objectif de les accompagner dans leur carrière en les guidant en amont du mouvement sans les bloquer avec un avis défavorable lié à une piètre prestation d’un jour.
Le SNUipp-FSU 26 a obtenu que la composition de la commission soient communiquée dans la circulaire ainsi que la grille d’évaluation des candidats pour que ceux-ci puissent se préparer a minima.

Enfin, le SNUipp-FSU 26 craint toujours que les postes d’enseignants en CP et CE1 en REP deviennent des postes à exigence particulière et a été rassuré à la lecture de la circulaire de voir qu’ils n’en seraient toujours pas à la rentrée 2019. Dès lors, il restera la charge aux équipes d’écoles et aux IEN en charge de trouver en conseil de maîtres la répartition des enseignants qui conviendra le mieux pour la réussite de tous.

Car ne doit-on pas viser la réussite des élèves et l’épanouissement des personnels, l’un allant rarement sans l’autre.

PDF - 126.3 ko
Tableau PEP
PDF - 296.6 ko
Document candidature
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 138


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan