Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Les instances paritaires  / CAPD 


fontsizedown
fontsizeup

CAPD classe exceptionnelle du 20 03 2018

Accès à la classe exceptionnelle 2017

mercredi 21 mars 2018

La CAPD s’ouvre sur la déclaration liminaire des délégués SNUipp-FSU 26 des personnels.

PDF - 83.5 ko

Un seul point était à l’ordre du jour :

Accès à la classe exceptionnelle des PE pour 2017

Les résultats

Comme mentionné dans la déclaration liminaire, les propositions d’accès à la classe exceptionnelle étaient contingentées et ne pouvaient faire acte de candidature que les enseignants à partir du 3e échelon de la hors classe ayant eu 8 ans au moins de fonctions particulières. C’est ainsi que sont intégrés pour 2017 seulement 32 professeurs des écoles pour le département au titre du vivier 1.
Le vivier 2 comptait uniquement les 15 professeurs des écoles au 6e échelon de la hors classe du département. 5 accèdent à la classe exceptionnelle dans ce vivier.
Au total, 37 enseignants sont donc concernés.

Les services de la DSDEN 26 devraient être en capacité technique d’envoyer les résultats officiels aux candidats vendredi 23 mars. Le SNUipp-FSU 26 a fait en sorte de pouvoir avertir les personnels au plus tôt lorsqu’il avait connaissance de leur adresse mail.

Le barème

Les candidats étaient classés en fonction d’un barème regroupant des points d’ancienneté dans la plage d’appel et des points liés à l’avis de l’IA.
Les points apportés par cet avis étaient prépondérants car seuls des candidats ayant un avis "excellent" (140 points) ou "très satisfaisant" (90 points) sont intégrés à la classe exceptionnelle. Ainsi, il est possible d’être au 6e échelon de la hors classe et d’être classé trop loin dans la liste si l’avis de l’IA est "satisfaisant" (40 points). A contrario, des enseignants sont intégrés à la classe exceptionnelle à l’échelon 4 de la hors classe. C’est donc bien la manière dont arbitre l’IA qui fait pencher la balance.

Pour émettre son avis, l’IA a confié à son IEN adjointe le soin de recueillir les appréciations littérale des IEN qui avaient reçu les candidatures (environ une dizaine dans chaque circonscription). Seule une IEN a reçu les candidats lors d’un entretien, certains ont tenu des entretien. L’IENA a précisé avoir étudié les appréciations des IEN et consulté les CV enrichis par les personnels. Les avis "excellents" et "très satisfaisants" étaient contingentés par le ministère et l’IENA n’a pu suivre tous les appréciations positives des IEN. Cet avis et l’appréciation de l’IEN sont consultables en suivant un lien envoyé par la DSDEN 26 le mardi 20 mars matin sur les boîtes professionnelles.

En plus du contingentement, le ministère avait imposé de respecter l’équilibre hommes - femmes observé chez les candidats et d’intégrer les enseignants retraitables. Les avis ont doc été ajustés pour répondre à ces contraintes-ci.


Éléments statistiques

213 enseignants étaient éligibles à la classe exceptionnelle au titre du vivier 1 et il y a eu 102 candidats.
12 retraitables sont intégrés à la classe exceptionnelle pour 2017 et 5 ne le sont pas.
La plus grosse part des personnels intégrés est représentée par des directeurs d’école (près de 30%)
18 enseignants ont reçu un avis "excellent", 22 un avis "très satisfaisant", et 2 un avis "insatisfaisant".
56,9 % des candidatures étaient féminines et 54 % des personnes intégrées sont des femmes soit une légère accentuation du déséquilibre dans le département.

Accession 2018

Pour les personnels n’ayant pas intégré la classe exceptionnelle pour l’année 2017, il y aura un nouvel appel à candidatures en avril prochain pour l’année 2018. Les avis "Excellent", "Très satisfaisant", "satisfaisant" et "insatisfaisant" seront à nouveau formulés et pourront évoluer. Les appréciations littérales déjà formulées par les IEN resteront certainement identiques.

Positionnement du SNUipp-FSU 26

Cette classe exceptionnelle ne devrait pas exister. Il y aura désormais dans la même école des enseignants ayant tout autant de mérite mais dont l’un sera "exceptionnel" et l’autre non. Les IEN ont aussi été placés dans des situations où leur appréciation ne pouvait pas permettre aux enseignants d’obtenir un avis "excellent" ou "très satisfaisant" à cause d’une limite en nombre. En tout état de cause, les conditions de candidatures écartent la grande majorité des enseignants et la démarche même de devoir candidater et enrichir un CV enrichi renvoie à un management de l’entreprise calqué dans la fonction publique sans qu’il n’ait le moindre sens.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 262


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan