Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Les instances paritaires  / CAPD 


fontsizedown
fontsizeup

CAPD mouvement du 15 05 2018

jeudi 17 mai 2018

Déclaration liminaire du SNUipp-FSU 26

PDF - 30.1 ko
  • Mouvement intradépartemental

Cette année 894 collègues ont participé au mouvement (contre 931 l’an dernier).
A l’issue du mouvement informatisé :
- 426 ont obtenu une affectation soit 48% des participants
- 221 restent sur leur poste
- 247 sont sans affectation soit près de 28%.

Les délégués SNUipp-FSU du personnel sont intervenus sur les cas pour lesquels ils ont été mandatés. Tous les collègues concernés ont été contactés suite à la CAPD. Les délégués SNUipp-FSU du personnel regrettent que l’IA DASEN n’ait apporté aucune réponse définitive aux demandes des personnels. Comme l’an dernier, les 247 collègues restés sans affectation vont devoir participer à la phase d’ajustement. L’Administration a prévu d’envoyer à chacun via sa boîte mail professionnel en "xxx@ac-grenoble.fr" une fiche de dialogue.

Chaque collègue pourra faire un minimum de 20 vœux et renvoyer leur fiche à la DIPER. Attention : cette fiche n’est pas obligatoire. Si vous ne la remplissez pas, l’Administration prendra en compte les vœux émis lors de la phase informatisée. Pour les petits barèmes, il est conseillé de faire un maximum de vœux au delà de 20. La fiche est à renvoyer de préférence par mail. N’oubliez pas de nous envoyer copie de cette fiche de dialogue.

Si vous êtes concernés et souhaitez obtenir des précisions sur ce protocole, contactez les délégués SNUipp-FSU des personnels par mail ou au 04 75 56 77 77.

La CAPD sur la phase d’ajustement devrait se tenir lundi 25 juin 2018. L’Administration souhaite tenir une CAPD en amont pour gérer les refus de temps partiel et la hors classe, la date n’est pas connue ce jour. La CAPD pour l’accès à la classe exceptionnelle, campagne 2018, se tiendra le 3 juillet.

  • Liste aptitude pour l’intégration dans le corps de professeur des écoles.

Il reste 10 instituteurs dans le département de la Drôme, dont 8 en postes et 2 en disponibilité ou détachement. La Drôme disposait de deux moyens d’intégration. Trois demandes ont été reçues par les services, deux ont été acceptées, la troisième fait l’objet d’une demande supplémentaire au ministère.

  • Délégation en ASH pour l’année scolaire 2018-2019

14 collègues ont demandé une délégation en ASH, c’est à dire la possibilité d’occuper un poste à titre provisoire dans l’ASH, et ce, tout en conservant leur poste. Quatre collègues sont susceptibles d’obtenir une délégation correspondant à leurs vœux. Le SNUipp-FSU 26 reste attaché à la possibilité donnée aux collègues d’enseigner en ASH, secteur qui manque régulièrement de personnels.

  • Ineat/Exeat

66 demandes d’ineat et 19 demandes d’exeat ont été reçues par les services de la DSDEN à ce jour. Quatre personnels ont vu leur demande d’ineat accordée après accord de leur DSDEN d’origine. Les 8 demandes d’exeat pour rapprochement de conjoint ou autorité parentale conjointe seront favorisées.

Les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels ont insisté pour que l’IA-DASEN accepte l’intégralité des exeat dès cette CAPD de manière à faciliter la mobilité des personnels. L’IA-DASEN indique que cela pourrait marcher si toutes les inspections faisaient ainsi, mais dans les faits, ce n’est pas le cas. Les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels regrettent que la "fébrilité" des IA-DASEN freine de fait les possibilités de mutation des personnels.

  • Demande de disponibilité

85 demandes de disponibilité ont été formulées. L’IA-DASEN a indiqué avoir accepté 41 demandes de disponibilité de droit et 29 demandes de disponibilité sur autorisation. Sur les 15 refus de disponibilité sur autorisation, 3 situations présentées par les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels vont être reconsidérées par les services dans les prochains jours.

  • Questions diverses

- Demande de 80% annualisé :

Les demandes refusées se verront proposer leur quotité de repli (pour les TP de droit).

- Appel à candidature pour l’enseignement en milieu carcéral :

7 collègues ont répondu à cet appel à candidature, 3 ont reçu un avis défavorable et 4 ont eu une réponse favorable. La commission a retenu deux candidatures.

- Personnels entrant dans le département :
Certains collègues qui viennent d’autres départements ont signalé aux délégués SNUipp-FSU 26 du personnel que des fonctions dans leur département d’origine n’apparaissaient pas dans leur CV sur I-prof.

Les services de la DIPER ont rappelé que les collègues concernés devaient compléter leur CV pour ne pas être pénalisés lors des différentes campagnes de promotion. Vive la modernité !

- Questions ASH :

Le SNUipp-FSU 26 demande que l’ISAE soir versée au PE Educ de l’EREA de Montélimar comme c’est le cas dans d’autres départements de l’Académie de Grenoble. L’IA-DASEN s’engage à régulariser rapidement la situation.

Le SNUipp-FSU 26 demande si les postes d’ULIS-collège sont ouverts aux personnels du second degré. L’Administration précise que non et qu’un seul poste d’ULIS-collège est actuellement occupé par une enseignante du second degré suite à un appel à candidature.

Cela fait plusieurs mois que le SNUipp-FSU 26 questionne l’IA-DASEN sur l’implantation des postes de référents dans le département. L’IEN-ASH n’a pas encore de réponse définitive à apporter ce jour mais espère parvenir d’ici la fin de l’année à ce que chaque référent soit rattaché administrativement à un collège. A suivre ..

Les délégués SNUipp-FSU 26 du personnel ont attiré l’attention sur le retard de traitement des dossiers d’orientation en ULIS collège pour les élèves actuellement scolarisé en ULIS école. Ce retard risque d’entraîner une rupture de continuité de scolarisation dans l’enseignement adapté des ces élèves. L’IEN-ASH est conscient de cette situation mais reste optimiste quant à la résolution de ce problème. Les délégués SNUipp-FSU 26 du personnel le sont un peu moins et craignent que ces élèves se retrouvent sans affectation et de fait en 6ème ordinaire à la rentrée 2018 ! A suivre ...

- Situation individuelle de collègues :

Une collègue se voit refuser l’attribution de points de bonification au titre des situations médicales particulières, sauf qu’elle n’a pas été reçue par le médecin de prévention alors qu’elle en avait fait la demande. Ce qui est scandaleux ! Les délégués SNUipp-FSU des personnels rappellent que selon la loi, l’employeur est tenu de répondre favorablement à toute demande de RDV d’un enseignant auprès du médecin de prévention.

Une collègue se voit attribuer les 10 points de bonification pour raisons médicales sur ses voeux géographiques, ainsi elle arrive sur un poste de TR loin de chez elle ce qui n’est pas le moindre des paradoxes. La bonification lui permet de s’éloigner de son domicile ... On n’arrête pas le progrès !

Une vingtaine de collègues se sont vus bloquer l’accès aux postes de Maître+ sous prétexte qu’ils ne faisaient pas partie du "vivier". Les délégués SNUipp-FSU 26 des personnels jugent ces mesures de blocage illégitimes puisque les postes Maître+ n’apparaissent pas dans la liste des PEP (Poste à Exigences Particulières) et il n’y a donc aucune raison de les profiler.

Les deux enseignants retenus pour partir en formation CAPPEI option E ne pourront pas en bénéficier car il n’ont pu obtenir un support E lors du mouvement. C’est la conséquence directe de la réforme du CAPPEI qui permet à tous les titulaires d’un CAPA-SH ou CAPPEI de postuler sur tous les postes ASH sans distinction de spécialité. Le SNUipp-FSU 26 déplore cette situation qui pénalise les deux collègues et empêche de fait deux départs en formation E.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 86


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan