Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Mobilisation versus privatisation !

jeudi 14 juin 2018

Le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a confirmé dimanche des « privatisations importantes » à venir en France, voici la teneur de ses propos :
« Le projet de loi Pacte doit permettre de redéfinir la place respective de l’entreprise et de l’Etat dans l’économie française. L’entreprise est le lieu de la réalisation du profit mais elle est aussi beaucoup plus que cela, et c’est la raison pour laquelle nous modifierons le Code civil afin de prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux de leur action.

L’Etat, pour sa part, doit être un Etat stratège. Il n’a pas vocation à diriger des entreprises concurrentielles à la place d’actionnaires qui ont les compétences et les savoir-faire pour le faire mieux que lui. Un Etat stratège est un Etat capable d’inventer et de construire l’avenir des Français. Il doit garder la main sur des activités de souveraineté nationale, comme le nucléaire ou la Défense ainsi que sur les grands services publics nationaux comme la SNCF ».

Le gouvernement dévoile les contours du plus important programme de privatisations lancé depuis dix ans ! Faisant fi de la mobilisation dans le secteur public comme dans le secteur privé, les mécontentements se multiplient et se manifestent notamment à la SNCF, Air France, dans la Fonction publique.... Les jeunes qui refusent la sélection et souhaitent une réelle démocratisation de l’université ou encore chez les retraités qui exigent, ce qui devrait être une évidence, un pouvoir d’achat décent et de meilleures conditions de vie, dans les populations les plus en difficulté sur le plan social et éducatif. Toutes les colères qui s’expriment dans les secteurs mobilisés ont un point commun : le rejet de la volonté du gouvernement de porter un coup fatal à notre modèle social. Car les réformes en cours risquent d’affaiblir notre modèle social et toutes les garanties collectives.

Nos dirigeants ont bien compris l’avantage de privatiser par tranches successives en promettant le maintien des statuts mais personne n’est dupe, Bruno Le Maire le rappelle « L’état n’a pas vocation à diriger des entreprises concurrentielles… »

L’heure est à la lutte, ne faiblissons pas. Eux ont une ligne directrice qu’il nous faut combattre de toutes nos forces.
Les cheminots sont à une trentaine de jours de grève, ils continuent leur mobilisation, soutenons les !!! Participons à la caisse de solidarité pour les remercier de leur courage !

Opération de défense du service public du rail du haut de la tour de Crest, qui surplombe la ligne Valence-Briançon, en passant par Die le long de la Drôme, belle branche de l’étoile de Veynes...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan