Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTIONS  / Consignes syndicales 


fontsizedown
fontsizeup

Evaluations CP-CE1 : consigne du SNUipp-FSU 26

jeudi 13 septembre 2018

- Le retour des évaluations

Les évaluations au CP et au CE1 généralisées à cette rentrée et annoncées à grand renfort de communication marquent le retour des évaluations nationales standardisées.

Avec la mise en place à venir de l’agence de l’évaluation, cette "culture de l’évaluation", selon les termes du ministre, serait la première étape d’un pilotage par les résultats.

Ainsi, la vieille lubie sarkoblanquérienne du "Piloter par les résultats" est repeinte en un joli "aider les enseignants". Pour cela, voilà une petite recette concoctée par nos dirigeants d’antan : fournir aux enseignants des évaluations nationales standardisées les dépossédant de toute initiative puis leur prendre un maximum de temps pour rentrer les résultats sur une application en ligne. Et si on commençait par leur donner les moyens humains et matériels d’enseigner !

- Sur la forme

Les collègues mesurent dorénavant le temps nécessaire pour effectuer la passation de ces évaluations. A certains endroits, les enseignants du RASED ont été mis à contribution. A d’autres, les tests d’évaluation de la lecture individualisée des élèves ont tout bonnement été infaisables.

Au temps de passation monstrueux qui impacte les temps d’apprentissage en classe, s’ajoutent les temps de saisie des productions des élèves dans l’application nationale en ligne.

Par ailleurs, le choix de Monsieur Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale, d’utiliser la société Amazon pour héberger le site "reperes.cp-ce1.org", site sur lequel les enseignant·es de CP et de CE1 doivent saisir les résultats des évaluations nationales, a de quoi inquiéter. Mais qui remettrait en doute la déontologie d’une société récemment poursuivi par le fisc.

- Sur le fond

Le SNUipp-FSU a déjà mis en ligne de nombreuses analyses sur son site du national consultables ICI et ICI.

Le SNUipp-FSU vous propose en vidéo une petite analyse critique sur la base de quelques exemples :

- Consigne du SNUipp-FSU 26

Le SNUipp-FSU invite les collègues à se saisir de cet outil dans la seule mesure où ils y trouvent un intérêt.

Aucune pression ne doit être exercée sur les enseignants pour qui ces évaluations n’ont pas d’intérêt et/ou sont une perte de temps.

Si l’objectif affiché du ministère est bien "d’aider les enseignants à choisir la démarche la plus adaptée à la réussite de chaque élève", alors il n’y a aucune raison d’imposer ce protocole lourd et fastidieux à tous les collègues.

Si vous ne souhaitez pas faire passer ces évaluations, ne le faites pas !

Le SNUipp-FSU vous invite par ailleurs à apporter vos témoignages sur une adresse mail spécifique. Déjà, les premiers retours font état de temps de passation explosé, d’élèves angoissés face à des tâches qu’ils ne parviennent pas à réaliser, ... ne restez pas seul-es, faites connaître la réalité du terrain à nos décideurs.

- Règlementairement, le code de l’éducation précise que :

  • Article D321-6

"L’enseignant de la classe est responsable de l’évaluation régulière des acquis de l’élève. Les représentants légaux sont tenus périodiquement informés des résultats et de la situation scolaire de leur enfant"

  • Article D321-10

"Les modalités d’évaluation des apprentissages des élèves au regard des objectifs des programmes sont définies par les enseignants en conseil de cycle. L’évaluation des acquis de l’élève est réalisée par l’enseignant. Elle a pour fonction d’aider l’élève à progresser et de rendre compte de ses acquis. Les élèves ainsi que les parents ou le responsable légal sont informés des objectifs, des modalités et des résultats de cette évaluation."

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 74


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan