Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Mouvement  / Mouvement 2019 


fontsizedown
fontsizeup

Mouvement 2019 : désastre annoncé

1/3 des collègues nommés en dehors de leurs voeux ?

lundi 11 mars 2019

L’objectif affiché par le ministère est de nommer la majorité, voir la totalité, des personnels au mouvement principal en utilisant une nouvelle application nationale.

Le SNUipp-FSU 26 s’inquiète de voir de nombreux collègues nommés sur des postes non voulus à titre définitif. Pour rappel, l’an dernier, 247 collègues sont restés sans affectation à l’issue de la phase informatisée. Cette année, le ministère a trouvé la solution, tous ces collègues seront nommés en dehors de leurs vœux via le principe d’extension de l’algorithme.

Le SNUipp-FSU 26 vous propose d’être dans l’action pour ne pas subir cette CASSE DU MOUVEMENT !

  • Une pétition intersyndicale SNUipp-FSU 26, SNUDI FO 26, Sgen-CFDT 26, Se-Unsa 26 à faire circuler dans les écoles. Tout le monde est concerné !
    PDF - 1 Mo
  • La même pétition en ligne pour partager le lien par mail ou sur les réseaux sociaux ici
  • 2 RIS mouvement à l’ESPE pour vous informer : 9h-12h pour tous ; 12h15-14h pour les PES.
  • Un rassemblement intersyndical SNUipp-FSU 26, SNUDI FO 26, Sgen-CFDT 26, Se-Unsa 26 le mercredi 27 mars à 11h devant l’inspection académique avec pique-nique dans le rond-point et remise des pétitions à l’IA.

Nombre de vœux

Le ministère a imposé un nombre de vœux maximum pour tous les départements : chaque collègue pourra effectuer jusqu’à 40 vœux.

Le SNUipp-FSU 26 avait acté de manière positive l’augmentation du nombre de vœux qui était présenté dans le projet initiale de la circulaire mouvement (elle annonçait la possibilité de faire jusqu’à 50 vœux).

Sachant que plus le nombre de vœux est important, plus les chances de répondre aux souhaits des personnels sont grandes, le SNUipp-FSU 26 déplore cet arbitrage à la baisse du nombre de vœux, opéré sur la base d’une note internet du ministère qui n’a fait l’objet d’aucune discussion avec les syndicats nationaux.

Participation obligatoire

Ceux qui doivent participer obligatoirement au mouvement, majoritairement ceux nommés à titre provisoire ou entrant dans le département, devront obligatoirement formuler un vœu large. Le vœu large combine une zone infra-départemental (c’est une zone géographique très étendue) et un MUG (Module d’Unité de Gestion = un type de poste).
Il y aura 8 zones infra-départementales : Drôme est, Drôme méridionale, Drôme provençale, Grand Valence, Nord Drôme, Rhodanien, Royans-Vercors, vallée Drôme.
Il y aura 8 MUG : enseignement classe élémentaire, enseignement classe maternelle, enseignement TRS, remplacement (y compris remplacement ASH), ASH, direction 2 à 7 classes, direction 8 à 9 classes, direction 10 à 13 classes.

Un vœu large pourra être par exemple : Enseignement élémentaire dans le secteur Rhodanien. Ils ne seront pas limités en nombre.

Que se passera-t-il si aucun des 40 vœux (y compris le vœu large) n’est validé par l’application ? Et bien c’est bien là le cœur du problème : les participants pourront être nommés par extension sur une autre zone infra-départementale, comme dans le 2nd degré, autrement dit sur l’ensemble du département.

Concrètement en reprenant notre exemple : si un participant n’obtient aucun de ses 39 vœux ni son vœu large élémentaire rhodanien, l’algorithme étendra sa recherche de postes au-delà de la zone rhodanien et recherchera les postes vacants dans les autres zones infra pour balayer l’ensemble du territoire de la Drôme.

Et si le participant n’obtient toujours rien, l’algorithme modifiera son choix de MUG sur la zone infra initiale puis procédera par extension aux autres zones de la même manière. Dans notre exemple : il recherchera par exemple un vœu maternelle sur la zone Rhodanien ! Et ainsi de suite …

Le SNUipp-FSU 26 demande dans quel ordre de MUG se ferait l’extension (pas de satisfaction dans "adjoint classe élémentaire", alors extension à "enseignement maternelle" ? ou TRS ? ou direction ?). Les services ont répondu qu’il serait nécessaire de paramétrer la nouvelle application nationale mais n’ont pas pu apporter de réponses effectives ce jour qui permettrait aux participants de faire les bons choix.

On s’aperçoit ici de la dérive du système. Les 28% des collègues qui n’étaient pas nommés au mouvement principal peuvent se verront attribuer un poste qu’ils n’ont jamais demandé, mais qu’ils obtiendront à titre définitif. Quelques exceptions, les collègues qui ne sont pas spécialisés ou ne sont pas inscrits sur liste d’aptitude de direction par exemple seront nommés à titre provisoire sur les postes ASH ou de direction.

NOUVEAU AU 19/03/2019 : la mobilisation a commencé à payer puisque la DSDEN 26 a reculé et nous informe que les nominations faites par extension du vœu large ne seront finalement pas prononcées à titre définitif mais à titre provisoire.

Le SNUipp-FSU 26 pense que la phase d’ajustement servira à traiter les nombreux recours des collègues mécontents de leur nomination. Le SNUipp-FSU 26 demande à ce que les critères de révision de postes soient publiés dès la parution de la circulaire mouvement afin que les collègues en aient connaissance …

Les collègues ayant renoncés à leur poste ont dû le faire pour le 8 mars 2019 et n’ont donc pas pris connaissance des nouvelles règles du mouvement et donc du fonctionnement du vœu large. Le SNUipp-FSU 26 demande à ce qu’ils soient informés par courrier de ces changements et qu’ils aient la possibilité de renoncer à leur demande initiale. l’IA-DASEN accède à cette demande.

Le SNUipp-FSU 26 déconseille très fortement de formuler un vœu large sans en être obligé (personnel sans poste uniquement).

Demande de délégation dans l’ASH

Cette année, il n’y aura pas la possibilité de demander un poste d’ASH par délégation car tous les postes vacants seront attribués à la phase principale du mouvement.

Le SNUipp-FSU 26 exprime ses regret de voir supprimer cette modalité d’affectation à l’année qui permettait à quelques collègues de mettre un pied dans l’ASH et de s’ouvrir des perspectives à la fois intéressante pour eux mais aussi utiles au système éducatif.

Nouveaux postes de TRS de circonscriptions

Autre changement, et pas des moindres : la création de postes de TRS de circonscription. Cette année, les collègues peuvent demander deux types de postes de TRS (titulaires de secteur) : TRS école et TRS de circonscription.

Le TRS d’école aura le même fonctionnement que les TRS actuels : rattachés à une école avec au moins une fraction du poste sur l’école de rattachement, sous réserve de nécessité de service.

Par contre, les TRS de circonscription seront rattachés à une circonscription et pourront, pour couvrir tous les besoins d’enseignement devant les élèves, être affectés sur : un poste non fractionné, sur un poste de TR, sur des compléments de temps partiel, sur un intérim de direction, en ASH… En fait, ils seront les « couteaux suisses » de l’enseignement. Là où il manque un personnel, le TRS de circonscription viendra "boucher le trou" !!!

Il y avait depuis plusieurs années des personnels restés sans postes à l’issue du mouvement : les surnombres. Mais ces anciens "couteaux suisses" étaient corvéables un an car à titre provisoire. C’était inadmissible mais le ministère arrive toujours à faire pire car, cette fois, des participants au mouvement seront sur ces supports à titre définitif tant qu’ils n’obtiendront rien d’autre !. C’est donc les "couteaux suisses" permanents que se propose de créer le ministère.

Informations pratiques

La circulaire devrait être communiquée aux personnels cette semaine. Le serveur de saisie de vœux devrait ouvrir le 1er avril (la bonne blague !) pour fermer le 11. Le logiciel est annoncé comme intuitif et très lisible aux niveaux des intitulés des postes. A ce jour, nous n’en avons pas eu connaissance. Par expérience, les nouvelles applications nationales connaissent des lancements difficiles. D’ailleurs, l’ouverture qui était annoncée au 28 mars a déjà été décalée. Il est nécessaire aussi de communiquer aux participants la carte du redécoupage des circonscriptions et les rythmes scolaires des écoles.

En ce qui concerne les bonifications de points, l’administration a pris acte des décisions prises en groupe de travail avec les organisations syndicales.

Pour la phase d’ajustement, qui devrait se réduire à peau de chagrin, l’administration a prévu un maillage de la Drôme en 23 zones géographiques.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 92


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan