Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES  / CTSD 


fontsizedown
fontsizeup

CTSD du 29/03/19 : redécoupage des circonscriptions

jeudi 11 avril 2019

L’un des points à l’ordre du jour de ce CTSD était le redécoupages des circonscriptions drômoises du 1er degré public.

Dans sa déclaration liminaire la FSU n’a pas manqué de dénoncer ce projet de redécoupage des circonscriptions, et ce, pour plusieurs raisons :

- La FSU constate avec regret qu’elle a été destinataire des documents présentant l’ensemble du redécoupage des circonscriptions une semaine seulement avant la tenue de ce CTSD. La FSU dénonce l’absence totale de concertation pour la mise en œuvre de ce redécoupage alors même que les grandes lignes ont été exposées il y a déjà plus d’un an.

- La FSU trouve inacceptable qu’on impose une nouvelle fois aux personnels des changements majeurs dans l’organisation du service, et ce, dans la plus complète opacité, sachant que ces modifications sont susceptibles d’affecter l’ensemble des personnels itinérants (RASED, référents, TR, ...) de plus de 150 communes sur le département.

- La FSU rappelle à cette occasion que l’expertise des personnels dans les territoires ne peut se construire que sur le temps long. Un tel redécoupage, en désorganisant les services, produit des effets négatifs en mettant à mal de nombreux partenariats qui contribuaient au bon fonctionnement du service public d’éducation.

- La FSU observe que le rééquilibrage des circonscriptions, prétexte avancé par l’Administration pour justifier ce redécoupage, se fait à moyens constants et ne permettra donc pas une amélioration sensible du service rendu aux usagers.

- La FSU s’oppose toujours à la logique qui sous-tend ces modifications. Il s’agit de faire correspondre les circonscriptions aux EPCI alors que ces derniers n’ont pas la compétence scolaire. Comment ne pas faire le lien avec l’amendement de l’article 6 de la loi Blanquer qui prévoit la création des EPSF à la demande de ces mêmes EPCI ?

- La FSU condamne la mise en place d’une circonscription bi-départementale entre la Drôme et l’Ardèche. Outre l’absence de cadre réglementaire nécessaire à son fonctionnement, cette nouveauté dérogatoire qui relève avant tout d’une aberration bureaucratique n’apportera rien au Service Public d’Éducation de ce territoire. A contrario, elle ne pourra être que source de dysfonctionnements et ajoutera des taches inutiles aux agents.

Cliquer sur la carte pour la voir en .pdf

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 375


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan