Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

RIS du SNUipp-FSU 2019-2020 : 1ère session

jeudi 19 septembre 2019


REUNION D’INFORMATION SYNDICALE : POURQUOi ?


Le SNUipp-FSU de la Drôme organise sa première session de RIS. Il s’agit de faire le point avec les personnels et construire avec eux la mobilisation nécessaire durant cette année scolaire qui s’annonce sous l’égide d’un autoritarisme larvé.

La politique ministérielle se poursuit et les "fake news" de notre ministre ne parviennent pas à le cacher :
- Les évaluations nationales standardisées sont imposées et dans notre département, les notes de services des IEN n’ont pas manqué de rappeler leur caractère obligatoire. Mais est-ce bien ce que ce disent les textes ?
- La crise du recrutement perdure et le développement du recours aux contractuels AED pour faire la classe est à l’agenda dans près de la moitié des académies. Pour cette année Grenoble devrait être épargnée ... Mais pour combien de temps.
- La formation initiale et continue sont mises au pas. C’est le principe, s’attaquer au coeur du métier pour le transformer de l’intérieur et faire des enseignants des bons managers ou de bons soldats selon.
- Le point d’indice est toujours gelé et le jour inique de carence perdure. Le bobard de Blanquer sur les 300 euros est un message de plus envoyé à l’opinion pour faire croire aux privilèges des enseignants, sauf que les 300 euros ... c’est brut annuel et en moyenne mis en place avec PPCR sous Hollande et c’est la Macronie qui a décidé du report d’un an de cette mesure.
- Avec 11 postes en moins dans la Drôme en cette rentrée 2019, le remplacement va sans aucun doute se dégrader au détriment des personnels et de leurs élèves
- Les RASED toujours autant sollicités par les équipes sont toujours autant absents des mesures qui pourraient améliorer notre système éducatif
- Quant à la gestion des carrières des personnels, l’arbitraire et l’opacité devient progressivement la norme, avec la disparition programmée (totale ou partielle) des CHSCT et CAPD ... Le DASEN ne souhaite déjà plus tenir de CAPD comme la loi sur la transformation de la Fonction Publique le lui suggère.
- Enfin, la grande "inclusion" que le ministre appelle de ses vœux se transforme en une grande illusion. Aucun moyen supplémentaire n’est en fait à l’ordre du jour. Les recrutement d’AESH se font par vase communicant avec la suppression massive des emplois aidés. Dans les écoles, comme chaque année, des dizaines d’élèves se retrouvent sans accompagnement effectif, le numéro du guichet unique pour l’inclusion est saturé et sonne constamment occupé, quant aux personnels enseignants, toujours méprisés, ils peuvent toujours attendre pour avoir une quelconque information fiable, même plusieurs jours après la rentrée.

Venez discuter de toutes ces mesures, de leurs conséquences, mais surtout de comment les combattre. Le SNUipp-FSU 26 ne prétend pas y parvenir seul. Il a besoin de vous, de la profession, pour défendre le métier. Ne restez pas seuls, venez nombreux !

Comme chaque année, le SNUipp-FSU 26 tente d’offrir un maillage sur le territoire pour permettre au plus grand nombre d’enseignants (syndiqués ou non) de participer à ce temps d’information et d’échange. C’est pourquoi il maintient six lieux de réunions à deux dates différentes. C’est aussi pourquoi, le SNUipp-FSU 26 entend bien organiser trois grandes sessions de RIS au cours de cette année scolaire 2019-2020.

La 1ère session aura lieu sur temps élèves pour ceux qui travaillent encore le mercredi matin, les deux autres RIS pourront être déduites du temps d’animation pédagogique. Si vous ne travaillez pas le mercredi matin, vous pourrez déduire jusqu’à 9h de RIS sur le temps d’animation pédagogique.


DATES ET LIEUX


La première session se déroulera le mercredi matin sur temps élèves pour les écoles à 4,5j et sur le temps d’animation pédagogique pour celles à 4j (9h - 12h) aux dates et lieux (encore à préciser) suivants :

  • Mercredi 2 octobre 2019

- Secteur Valence (Maison des syndicats)
- Secteur Montélimar (EREA)
- Secteur Châteauneuf de Galaure (école primaire)

  • Mercredi 9 octobre 2019

- Secteur Saillans (école élémentaire)
- Secteur Romans (école Langevin)
- Secteur La Baume de Transit (salle des fêtes)


MODALITÉS


Tous les personnels enseignants ont droit de participer à une RIS sur temps élèves. Dans les faits, ce droit est restreint car la loi impose qu’il n’y ait pas de rupture dans "la continuité du service public". Autrement dit, il n’est pas possible de fermer une école ou bien de laisser un enseignants gérer cent élèves à lui tout seul.

Toutefois, ne restez pas seul face à votre hiérarchie. N’hésitez pas à prendre contact avec vos délégués du personnel si vous pensez être lésé dans vos droits.

Dans tous les cas, si vous souhaitez participer à une RIS, il vous faut informer votre IEN de circonscription par courrier ou par mail (cf. modèle ci-dessous) au moins 48h avant la date de la tenue de la RIS.

PDF - 31.9 ko

Le cas échéant, il ne faut pas oublier d’informer les parents de vos élèves que vous serez absent(e)s (cf. modèle ci-dessous).

Mot pour le 02/10/2019

Mot pour le 09/10/2019


Pour ceux et celles qui comptent participer aux deux autres sessions de RIS organisées par le SNUipp-FSU 26 dans l’année scolaire, ils peuvent d’ores et déjà ne s’inscrire qu’à 12h d’animation pédagogique dans GAÏA. En effet, le temps de RIS hors temps élèves peut-être déduit du temps d’animation pédagogique à hauteur de 2 x 3h, soit 6h. Si vous ne travaillez pas le mercredi matin, il est possible de ne s’inscrire qu’à 9h d’animation pédagogique.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 26


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan