Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / PES et Début de carrière 


fontsizedown
fontsizeup

RECLASSEMENT DES PES RENTREE 2019

mardi 10 septembre 2019

Le salaire est déterminé par l’échelon et le grade. Normalement, après l’admissibilité au concours de professeur des écoles, l’accès se fait au 1er échelon de la classe normale.

Le reclassement permet de prendre en compte des services accomplis avant d’accéder au corps des professeurs des écoles pour déterminer un échelon de départ plus favorable dès l’année de stage. Peuvent être pris en compte par exemple les temps de service d’emploi-avenir-professeur (EAP), d’assistant d’éducation, d’enseignant contractuel ainsi que tout autre emploi de contractuel ou de titulaire exercé dans l’un des trois versants de la fonction publique. Les services accomplis dans les établissements d’enseignement privés peuvent également être pris en compte.

Cette procédure est appelée « reclassement ».

Cela signifie que tout ou partie de la durée de ces services pourra être retenue pour calculer l’ancienneté d’échelon et permettre :
soit d’être classé à un échelon supérieur, soit de bénéficier d’un report d’ancienneté et ainsi d’avancer la date de la prochaine promotion.

Ce reclassement est intégré dans l’AGS (ancienneté générale de service), servant lors de certaines démarches administratives comme le mouvement ou la mutation (uniquement pour les fonctionnaires de la Fonction Publique d’Etat et sous certaines conditions pour les fonctionnaires issus des Fonctions Publiques Territoriales et Hospitalières).

Les règles de classement varient en fonction de la catégorie des services effectués (A, B ou C), le type de services effectués (EAP, AED, surveillant) ou selon l’établissement dans lequel ont été réalisés les services (enseignement public ou privé).

ATTENTION, il n’est pas tenu compte des service lorsque la durée qui sépare la cessation d’activité dans la mission d’origine de la stagiairisation est supérieure à un an. Les services peuvent être discontinus à condition que les interruptions ne soient pas supérieures à un an.

Les lauréats du 3ème concours peuvent également bénéficier d’une bonification d’ancienneté au titre de leurs activités exercées dans le secteur privé (prévue par le décret du 1er août 1990) :
- bonification d’1 an si la durée des activités professionnelles exercées ET attestées dans le secteur privé est inférieure à 6 ans
- bonification de 2 ans si la durée des activités professionnelles est comprise entre 6 et 9 ans
- bonification de 3 ans au delà de 9 ans d’activités professionnelles dans le secteur privé.

Texte de référence : Décret n°51-1423 et n°90-680

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 17


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan