Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Formation continue 


fontsizedown
fontsizeup

Formation obligatoire durant les vacances !

jeudi 12 septembre 2019

La formation continue, indispensable à l’exercice du métier, passe à côté de ses missions. Les enquêtes internationales comme Talis soulignent régulièrement le retard français en la matière et la seule initiative du ministère en cette rentrée 2019 est :

faire paraître le décret ouvrant la possibilité à cinq jours annuels de formation pendant les congés élèves malgré l’opposition de l’ensemble des organisations syndicales.

Le nombre d’heures allouées à la formation continue s’est érodé pour se limiter très souvent aux 18 heures d’animations pédagogiques. Le plan départemental de formation de la Drôme, à l’instar des autres départements, se centre quasi exclusivement sur les stages statutaires, à public désigné, quand ils ne sont pas annulés faute de remplacement.

Selon un rapport de l’IGEN de 2017, 80% des PE ne bénéficient d’aucune formation remplacée sur l’année.

Institué en 1972, le droit à la formation accordait un crédit de 36 semaines sur la carrière d’un instituteur ou d’une institutrice et instaurait la Brigade de formation continue permettant la formation sur le temps de classe. Puis, le pouvoir politique obéissant aux contraintes budgétaires a supprimé ces postes spécifiques et les possibilités de stages choisis se sont dissoutes.

Avec 12 postes de TR en moins dans le département, notre IA-DASEN doit se réjouir de voir paraître ce décret. La formation sur le temps de vacances peut apparaître comme une réponse à la pénurie des moyens en remplacement. On n’arrête pas le progrès !

Synthèse du décret :

L’article 50 de la Loi Blanquer dit que " La formation continue est obligatoire pour chaque enseignant".

Le décret publié le 8 septembre ajoute que celle-ci peut être fixée durant les congés scolaires à hauteur de 5 journées fractionnables par an .

En clair, les enseignants peuvent perdre une semaine de congés à condition que le ministère les rémunère.

Les personnels doivent être informés en début d’année scolaire.

Le CTA doit être consulté en amont.

Une allocation pourra être versée, dont le montant fixé par arrêté est de 20€brut/h avec un maximum de 120€ brut par jour.

Lire le décret

Lire l’arrêté fixant le montant de l’allocation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 16


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan