Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTIONS  / Pétitions / Divers 


fontsizedown
fontsizeup

De la récupération politique...

dimanche 29 septembre 2019

Que dire à la veille d’un simulacre de recueillement national pour un politicien ayant trempé dans des affaires sordides ?

Citons simplement le communiqué de presse de la FSU 26 :

La Fsu exprime son refus de participer à la minute de silence en l’honneur de Jacques Chirac et soutiendra tous les collègues qui feraient de même.
Ce hommage indécent contrevient à toutes les valeurs que les fonctionnaires font vivre au quotidien avec les élèves et les usagers.
Au motif que Jacques Chirac a reconnu la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs de France, faut-il passer sous silence sa politique droitière contre les Services Publics et les retraites, sa condamnation à deux ans de prison en 2011 dans les affaires de la Mairie de Paris, son discours sur « le bruit et l’odeur » en 1991 ou son implication dans la Françafrique quadrillée par les réseaux Foccard ?
Par ailleurs, la Fsu26 rappelle que les fonctionnaires ne sont pas au service des politiques et de leurs intérêts, comme le voudrait la loi Fonction Publique. Elle appelle à ne pas se prêter à une opération de récupération médiatique et politicienne qui instrumentalise la popularité de Chirac. Elle s’étonne notamment de la célérité du Ministre de l’Education qui la relaie et de son zèle à proposer sur Eduscol des outils pédagogiques qui ne sont même pas fournis dans le cadre de la réforme des lycées.

Le secrétaire de la FSU 26, JLMollard

Les professeurs des écoles et les AESH drômois.es auront mieux comme échanges à avoir avec les élèves demain. Et s’ils doivent avoir une pensée, elle ira à la directrice de Pantin (93).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 16


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan