Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES  / CHSCTA 


fontsizedown
fontsizeup

CHSCTA du 01/07/20 : compte rendu

jeudi 2 juillet 2020

Le dernier CHSCT académique de l’année s’est tenu. La Rectrice a tenu à introduire ce CHSCT en donnant son point de vue sur la période du confinement / déconfinement que nous venons de vivre. Elle a largement salué l’engagement de tous les personnels et dénoncé le prof-bashing de ces dernières semaines.

Circulaire de rentrée : aspects sanitaires et pédagogiques

Elle a annoncé que la circulaire de rentrée paraîtra avant mi-juillet, et qu’elle contient différents scenarii concernant la rentrée scolaire de septembre :

- la rentrée se passera comme les années précédentes en termes d’organisation s’il n’y a pas d’alerte sanitaire ;

- si le virus commence à circuler de manière agressive, on reviendra à la situation de mai et donc à un accueil en demi-groupe. Il n’y aura plus d’enseignement à distance. On sera sur de l’hybridation du travail (c’est-à-dire que les enseignants donneront du travail à faire à la maison mais ne feront pas d’enseignement à distance), et sans doute des accueils physiques dans d’autres lieux ;

- Si sur un territoire le virus circule trop fort et qu’il y a des clusters, les établissements scolaires seront fermés et il y aura de l’enseignement à distance pour les élèves.
La circulaire concernera un certain nombre de modalités pédagogiques : entre septembre et les vacances d’automne, l’idée est que les enseignants soient complètement centrés sur la remise à niveau des élèves, avec de l’accompagnement personnalisé, à partir des diagnostics qui pourront être faits. Il est possible que des remplaçants soient placés en surnombre dans des établissements, en fonction des besoins. Il est possible, selon la Rectrice, d’imaginer qu’un PE puisse intervenir au collège pour ceux qui ont de gros problèmes de lecture. Toujours selon elle, le dispositif « devoirs faits » va prendre une importance toute particulière. Il faudra se concentrer sur le programme seulement après les vacances d’automne.
La FSU répond qu’il aurait été bénéfique pour les équipes de recevoir cette circulaire plus tôt, afin de pouvoir se projeter a minima sur la rentrée, même si différents scenarii sont envisageables.

Groupes de travail du CHSCT

• Groupe de travail bruit et voix

Une formation disponible au PAF (plan académique de formation) sur cette thématique a été élaborée, elle a été reportée à cause du confinement et sera à nouveau disponible cette année.

• Groupe de travail sur le bilan de la période Covid

Un groupe de travail permettant de faire le point sur cette période est prévu en septembre. N’hésitez pas à nous faire part de votre point de vue !

• Report des autres groupes de travail et groupes de pilotage
Le travail sur les troubles musculo-squelettiques reprendra l’année prochaine, ainsi que le groupe de pilotage académique sur la santé et sécurité au travail.

Visites d’établissements

Deux visites n’ont pu se tenir cette année, elles sont reportées l’année prochaine :
école de Peaugres le 12 novembre 2020
Collège Corbet de Samöens en février – mars 2021
• une troisième visite devra se tenir dans l’année mais le lieu n’est pas encore déterminé.

Télé-travail

L’administration nous informe que la question d’une modification du protocole de télétravail va être soumise vendredi au CTA (Comité Technique Académique). Il ne s’agit pas du travail à distance, mais de l’organisation régulière, pour les personnels administratifs qui le peuvent, de la possibilité de travailler une partie de leur temps à domicile.

Dans les grandes modifications prévues, il y a :

• donner la possibilité de télé-travailler trois jours, avec accord du chef de service ;
• avoir des jours fluctuants dans la semaine ;
• étendre le télétravail aux services hors services déconcentrés : EPLE et CIO.

L’administration souhaitait avoir l’avis du CHSCT sur ces modifications prévues, mais les représentant.es du personnel n’ont pas été informé que ce point allait être traité et n’ont donc pas pu préparer une réponse.

Épuisement des directeurs d’école et des chefs d’établissements

Sur ce point, demandé par les représentant.es du personnel, l’administration a expliqué qu’elle ne disposait que de peu d’indicateurs :

- les arrêts maladie déposés par les chefs ou directeurs / directrices d’école ont été recensés. Les directeurs / directrices d’école étant des enseignant.es, ce n’est pas facile d’isoler leurs arrêts à eux ;

- les retours faits via la cellule d’accompagnement psycho-sociale et cellule spécifique pour les chefs et directeurs / directrices relative au protocole pourront être utilisés.
Ce point pourra être traité dans le groupe de travail sur le bilan de la période Covid, en intégrant, du point de vue de l’administration, la nouvelle loi sur les directeurs d’école.

Pour la FSU, la délégation de responsabilité pour les directeurs et directrices d’école prévue dans la loi sur l’emploi fonctionnel ne répond absolument pas aux préoccupations de ces personnels. Elle fait état d’une synthèse de 50 mails écrits par des directeurs et directrices d’école en Ardèche, suite à une demande de l’IA-DASEN de remontée quotidienne d’effectifs lors de la reprise des écoles.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 1891


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan