Retour accueil

Vous êtes actuellement : ECOLE ET SOCIETE  / Désobéissance 


fontsizedown
fontsizeup

Réouverture de l’École : on ne la fermera pas !

lundi 27 avril 2020

Dans la perspective de la réouverture progressive des établissements scolaires à compter du 11 mai, peut-être avez-vous reçu il y a quelques jours un courriel émanant de votre IEN indiquant à ce sujet : « il vous est demandé de ne pas répondre directement aux sollicitations des médias, mais de transmettre les différentes demandes dont vous pourriez être l’objet à presse-com@ac-grenoble.fr ainsi qu’à votre IA-DASEN ».

Suite à cette communication, quelques précisions s’imposent…

Sur la forme :

- Tout d’abord cette demande n’émane pas directement de votre IEN mais du Rectorat.
- Certain.e.s IEN l’ont transmise, d’autres non. Par la suite, certain.e.s directrices/teurs l’ont diffusé, d’autres non… Or, pour y répondre favorablement, encore faut-il être au courant !
- Les enseignant.e.s ont des droits dont celui fondamental, comme tout autre citoyen, à la liberté d’expression.
- Et le « devoir de réserve » ? L’obligation de réserve est une construction jurisprudentielle complexe qui varie d’intensité notamment en fonction de la place du fonctionnaire dans la hiérarchie. C’est ainsi que le Conseil d’État a jugé de manière constante que l’obligation de réserve est particulièrement forte pour les titulaires de hautes fonctions administratives (dans l’Éducation Nationale, les fonctionnaires d’autorité sont, par exemple, les IEN, DASEN, Recteurs/trices, les principaux et proviseurs… en aucun cas les enseignant.e.s).

Sur le fond :

- Ce message émanant de la hiérarchie laisse penser qu’on aurait des choses à dire... et que plus le 11 mai se rapproche, plus on va en avoir !
- Nous vivons une crise sanitaire inédite qui entraine des dizaines de milliers de morts, de nombreux scientifiques s’interrogent sur l’opportunité de rouvrir les écoles, les conditions sanitaires de reprise (gestes barrière, masques, tests, gels hydro-alcooliques, désinfection des locaux et du matériel…) sont tout sauf garanties… et les enseignant.e.s, amené.e.s à reprendre contact avec un large public (élèves, parents), n’auraient pas à exprimer leurs questions, leurs doutes publiquement ? C’est pourtant les premier.e.s concerné.e.s…
- Certes l’E.N. a pour habitude de s’asseoir régulièrement sur ses obligations en matière d’évaluation et de prévention des risques professionnels… mais dans la situation présente, l’enjeu est tout de même de taille ! Il y a juste le risque d’être contaminé par un virus dont la mortalité est ravageuse, de le transmettre à ses proches, à ses collègues, à la communauté éducative, de saturer les hôpitaux, de décupler la vague en tsunami… L’enjeu économique est-il vraiment à ce prix ?... Et il faudrait la fermer ??
- Cela fait maintenant plusieurs jours voire semaines que les organisations syndicales et les associations de parents d’élèves ont indiqué ce qui serait selon elles les conditions nécessaires à la reprise. A quelques jours d’une réouverture dont chacun.e s’accorde à penser qu’elle est « à risque », il serait temps d’y répondre plutôt que de vouloir faire taire les acteurs/trices du quotidien.
-  Alors oui, on va l’ouvrir ! On ne va pas s’en priver. Parce que nous sommes les professionnel.les de l’école, sur le terrain quotidiennement, et qu’à ce titre, nous sommes les mieux placé.e.s pour établir les conditions indispensables à la reprise. Bien mieux placé.e.s que le ministre qui ne se prive pas de parler, lui, depuis des mois, multipliant les gaffes, les ordres, contrordres et finalement désordres !
Quand des centaines de vies sont potentiellement en jeu sous nos yeux, dans nos classes, alerter sur les garanties indispensables à la réouverture des écoles, quoiqu’en dise la hiérarchie, c’est notre devoir, sans réserve !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 359


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan