Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER 


fontsizedown
fontsizeup

OPEN-BADGES : incroyable mais vrai ...

mardi 30 juin 2020

Nous avons d’abord cru à une « fake news » comme on en voit souvent sur les réseaux sociaux. Pour une fois, nous aurions préféré que ç’en soit une !
Nous connaissions l’« open bar » mais pas les « open badges » ! Mais de quoi s’agit-il ?

explications sur le site du "café pédagogique"

Pour ceux qui n’y croient pas encore, sur le site du rectorat de Montpellier :

Quelques exemples ? Le badge « @DEV continuité collectif apprenant #learningplanet », le badge « escape game », le badge « agilité pédagogique covid-19 », et le meilleur « badge de soutien au … dispositif open badges » !

La rectrice de l’académie de Montpellier propose ces « open badges » pour valoriser les compétences des collègues de l’académie ! Des sous-médailles numériques, des images Panini à collectionner pour toute reconnaissance de l’Institution que nous servons... La promotion de l’individualisme est ici à son paroxysme, doublée de mépris. On pourrait croire que ces bons points sont pour nos élèves, mais non... les personnes infantilisées sont bien les personnels !

Cette nouvelle méthode de « management » et d’évaluation masquée traduit la réelle cassure qui s’est installée entre notre hiérarchie et les personnels sur le terrain. Dans l’éducation nationale il y a toujours deux poids deux mesures : en témoignent les chefs d’établissement qui ont vu leurs indemnités et leur prime augmenter (de 2000 € tous les 3 ans à 4000/6000 € tous les ans !). Pas de « badges virtuels » pour eux ?

Un point d’indice toujours gelé, un niveau de rémunération qui les classe dans le fond du tableau européen, une rentrée de septembre dans des classes surchargées faute de moyens : ce ne sont pas des médailles virtuelles que veulent les personnels de l’éducation nationale mais de la monnaie bien réelle, du temps et des moyens ! Au fait, combien de personnels sont prévus pour gérer cette pantalonnade au lieu d’être devant des élèves ?

Non, les enseignant.es et les personnels ne sont pas des enfants collectionnant des badges ou des consommateurs collant des étiquettes pour bénéficier de réductions ! Le SNUipp-FSU 26 réclame du respect et l’arrêt de ce dispositif ridicule et infantilisant et demandent à leur hiérarchie de les soutenir efficacement en luttant contre le « prof-bashing » actuel.

Pour aller plus loin :
Une très bonne analyse à ce sujet de Laurence De Cock (Historienne et docteure en sciences de l’éducation) sur son blog médiapart

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 161


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan