Retour accueil

Vous êtes actuellement : ECOLE ET SOCIETE  / Divers 


fontsizedown
fontsizeup

Encore un projet de décret régressif !

Baisse des autorisations d’absences pour enfants malades

vendredi 3 juillet 2020

On répète au SNUipp-FSU 26 qu’il faut des actes au-delà des discours et que les belles paroles gouvernementales qui se traduisent en textes réglementaires réducteurs de droit sont la preuve de la politique du pipeau qui est à l’œuvre !

Nouvel exemple sur les droits parentaux :

Un accord cadre "égalité professionnelle" a affirmé en 2018 devoir renforcer les dispositions administratives favorables aux parents, et de fait surtout aux femmes. Mais rien de concret n’a hélas figuré dans la loi de la transformation de la fonction publique en 2019 alors que le rendez-vous était là.

Et voilà que la Direction générale de l’administration de la Fonction publique a présenté un projet de décret d’application d’une disposition de la loi de « transformation de la Fonction publique » qui prévoit de créer des droits en matière d’autorisation spéciale d’absence liés à la parentalité. Mais cette disposition ne prévoit pas des droits, elles prévoit de réduire un droit existant. Ainsi, tenez-vous bien, ce décret prévoit de réduire le nombre de jours actuellement autorisés pour la garde d’enfant malade.

Cette mesure est tout particulièrement réactionnaire. Et pour gagner quoi ? Quelques journées d’absences qui ne sont d’ailleurs même pas remplacées ! Les décideurs n’ont pas honte de proposer pareil décret ! Le nouveau dialogue social s’est remis en marche !

La FSU a réagi à cette mesure par un communiqué de presse :

PDF - 164.8 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 178


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan