Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES  / Autres instances 


fontsizedown
fontsizeup

Groupe de travail sur la formation initiale et continue

Mercredi 19 mai 2021

mardi 25 mai 2021

Résumé du groupe de travail sur la formation initiale et continue du 19 mai 2021. Arrivée des étudiants contractuels pour décharger les directions d’école et compléter les temps partiels en lieu et place des Titulaires de Secteur... le progressisme en marche ?

I - Formation initiale

Le ministère annonce depuis plusieurs mois son désir de modifier la formation initiale des enseignants.

Alors que nous pensions que cette réforme se mettrait en application à la rentrée (2021-2022), le SNUipp-FSU 26 a été surpris d’apprendre lors du groupe de travail du 19 mai 2021 (et non lors du Conseil de Formation de l’année dernière), que la nouvelle plaquette de formation INSPE avait débuté dès le mois de septembre 2020. Les M1 actuels suivent donc déjà une formation remodelée sur la base d’une formation initiale de deux ans avec objectif de passation du CRPE à la fin du master 2.

Toutefois, les étudiants en M1 actuels avaient la possibilité, cette année encore, de passer le concours sous la même forme que les années précédentes, soit, à la fin de leur première année de master.

1) PES

Pour encore une année, le département de la Drôme sera doté de 58 PES, pour 2021-2022, exerçants sous le même schéma qu’auparavant : 50% en formation INSPE et 50% en responsabilité de classe.

Les règles changeront pour les lauréats du CRPE 2022.

2) Formation INSPE en M1

Il y a 70 étudiants inscrits en M1 cette année. Parmi eux, certains seront PES à la rentrée, d’autres devront intégrer la nouvelle maquette pour leur M2.

Il est prévu que l’élaboration du mémoire soit dorénavant étalée sur 2 ans et appuyée sur un stage d’observation d’une semaine en maternelle, et un autre d’une semaine en élémentaire.

Lors de l’année de Master 1 les étudiants bénéficieront de stage de pratique accompagnée les mardis et jeudis, 30 jours dans l’année.

Le SNUipp-FSU26 se satisfait que les étudiants aient deux ans pour préparer leur mémoire.

3) NOUVEAUTE : Les étudiants M2 contractuels alternants

L’Administration prévoit de contractualiser 30 à 40 étudiants en master 2 MEEF (étudiants actuellement en M1 qui n’auraient pas passé le concours ou qui n’auraient pas été admis).

Il est prévu pour ces étudiants, nommés « contractuels alternants », d’être en responsabilité de classe les lundis sur des décharges de direction ou en complément de temps partiel.

Afin de compléter leurs contrats (tiers temps), il est prévu qu’ils effectuent des remplacements « massés » sur 4 périodes de 3 jours correspondant aux formations des directeurs (12, 14 et 15 octobre ; 16, 18 et 19 novembre ; 11, 13 et 14 janvier ; 1, 3 et 4 février).

Ces étudiants contractuels alternants seront, dans la mesure du possible sur des classes hors CP, CM2 et classes/écoles difficiles.

Le SNUipp-FSU26 a demandé à l’Administration d’être vigilante quant au fait de ne pas affecter sur une même école un contractuel alternant et un PES (toutefois, cela peut arriver sur les grosses écoles). La DSDEN dit en avoir conscience et fera le nécessaire.

Il est prévu pour ces étudiants deux visites formatives durant l’année, effectuées par des MAT (maitres d’accueil temporaires = enseignants volontaires).

Un tutorat INSPE est également prévu par le bulletin officiel du 24/12/20. Le SNUipp-FSU a demandé audience avec la direction de l’INSPE pour en savoir plus.

Les affectations des PES et des étudiants contractuels alternants se feront après les résultats du concours (donc après le 21 juin 2021).

L’Administration est en lien étroit avec les circonscriptions pour décider des différents bassins d’affectation qui ne sont pas encore totalement définis à ce jour.

L’administration se réjouit de cette nouvelle organisation pour une « meilleure » formation initiale. Elle se félicite de la mise en place d’une mission de contractualisation des étudiants MEEF.

Le SNUipp-FSU 26 a dénoncé le risque de surcharge de travail au détriment d’une formation de qualité qui nécessiterait du temps d’analyse de pratique ainsi que des stages d’observations et d’accompagnement avant d’être en responsabilité de classe.
Le SNUipp-FSU 26 se désole que la formation initiale qui se déroulait jusqu’à présent après l’obtention du CRPE, se voit intégrée aux années de master, période au cours de laquelle l’étudiant ne sera pas fonctionnaire.

II – La formation continue (plan français/plan maths)

Sur le département, 2370 enseignants sont concernés par la formation continue (ne sont pas inclus les enseignants exerçant en ASH, les personnels RASED, UPE2A et formateurs).

Le plan de formation continue est organisé sur 6 ans. Chaque année, 1/3 des enseignants de ce panel suit le plan français et 1/3 le plan maths. A l’issue des 6 ans de mise en place, chaque enseignant devrait avoir suivi une fois le plan français et une fois le plan maths.

L’Administration souhaite favoriser ces formations en présentiel. Cette année, les formateurs ont privilégié la mise en place de groupe de travail avec échanges croisés lorsque ceux-ci étaient possibles.

Le SNUipp-FSU a réaffirmé l’importance de proposer des formations diversifiées et interdisciplinaires. Il a également rappelé qu’il était contre-productif de chercher à imposer des formations non désirées aux collègues.

D’une manière générale, le SNUipp-FSU 26 dénonce la réduction de la formation continue à de simples journées de formation ponctuelles voire à de simples heures d’animation pédagogique à réaliser en distanciel et dénonce la disparition de véritables stages de formation, conséquence directe de choix politiques visant à contracter la dépense publique en faisant des économies de bouts de chandelle sur le dos de la formation des personnels.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 79


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan