Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Laïcité : une campagne "moisie"

Images stéréotypées et fondements oubliés

jeudi 2 septembre 2021

Une campagne grand public du ministère sensée promouvoir la laïcité oublie les fondements de ce principe et l’instrumentalise.

Le 26 août dernier, le ministère de l’Éducation a publié sur les réseaux sociaux une campagne de communication sur la laïcité dont l’affichage est prévu dans les établissements scolaires et dans la rue à la rentrée.

Huit visuels sur lesquels on voit des élèves en classe, en récréation et dans des activités périscolaires. Des enfants issus pour la plupart de la diversité. On peut lire par exemple sous la photo d’un garçon blanc agrippé au rebord d’une piscine à côté d’une petite fille noire : « Permettre à Sacha et Neissa d’être dans le même bain. C’est ça la laïcité. » Une vision falsifiée qui renvoie les élèves à leur identité en donnant l’impression « que la laïcité est faite pour ceux qui ne sont pas « Français de souche » », souligne la Vigie de la Laïcité.

Cette campagne ne fait pas référence aux fondements de la laïcité. En effet, la liberté de conscience et sa manifestation dans les limites de l’ordre public, la neutralité de l’État et de ses agent·es, l’égalité de toutes et tous devant la loi sans distinction de religion ou conviction, en sont absentes.

Elle mélange la question de l’identité, par des assignations stéréotypées de couleur de peau et de prénom, à celle de la laïcité et renforce ainsi « l’idée que les menaces contre la liberté de conscience seraient liées aux différentes origine ».

La FSU rappelle via un communiqué son opposition à toute instrumentalisation de la laïcité et souligne ses priorités :

« reconnaître le travail poursuivi avec détermination par les enseignant-es et les agent-es pour donner à l’école sa finalité d’émancipation par les savoirs et la raison. Soutenir ce travail autant dans la réalité de ses difficultés quotidiennes que par une formation qui, dans le cadre des principes de 1905, accepte le pluralisme des analyses et favorise l’apaisement des débats. »

Enfin, pour la FSU :

« la question de la laïcité est indissociable de celles de l’égalité des droits et de la justice sociale. Elle renouvelle sa revendication d’un investissement majeur dans le service public largement plus favorable à la défense des valeurs d’une république laïque et sociale qu’une stratégie de communication des plus ambiguës. »

Lire le communiqué de la FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 91


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan