Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Carte Scolaire 


fontsizedown
fontsizeup

Carte scolaire rentrée 2022 : UNE HONTE !

jeudi 13 janvier 2022

Alors que l’école craque, le gouvernement ne prend aucune mesure pour abonder le budget de l’Éducation Nationale ni en matière salariale, ni en matière de moyens.

Avec seulement 4 ETP de dotation prévue pour la Drôme pour la rentrée 2022, la carte scolaire pour la rentrée 2022 s’annonce tout aussi contrainte que les précédentes. La priorité au primaire est une vaste mascarade puisque la dotation ne correspond même pas à des postes mais seulement à une augmentation du temps de présence des futurs PES devant élèves qui passera l’année prochaine d’un mi-temps à un temps plein, comme au bon vieux temps du sarkozysme.

Lorsqu’on connaît la situation des écoles dans la Drôme, notamment le manque édifiant de remplaçants, dénoncé depuis des années, cette pseudo dotation pourrait être prise comme une nouvelle marque de mépris.

Le Ministère souhaite poursuivre les derniers dédoublements, plafonner les GS-CP-CE1 à 24 et nourrir les maigres avancées sur les décharges de direction... Pour cela, le rectorat estime qu’il faudrait 28 ETP. La dotation étant de 4, le calcul est vite fait, il va falloir fermer de nombreuses classes et pas un seul poste de remplaçant ne pourra être créé ! Un comble lorsqu’on voit la situation du remplacement, et tout particulièrement en période épidémique.

En bon technocrate qui se respecte, notre IA-DASEN se gargarisera de l’augmentation du P/E (nombre de professeur pour 100 élèves) de 0,07 dû à une diminution de la démographie. A la bonne heure, nous voilà rassurés.

Les parents d’élèves dont les classes vont fermer partout dans la Drôme apprécieront. Les personnels mutés de force aussi. Quant aux élèves et leurs conditions d’apprentissage, qui s’en soucie. Surement pas le gouvernement et les décideurs locaux chargés de mettre en œuvre sa politique puisque par exemple aucun poste supplémentaire de RASED n’est prévu.

Le Comité Technique en charge de l’étude de la carte scolaire doit se tenir jeudi 20 janvier 2022. La FSU a demandé à ce que cette instance consultative se tienne en présentiel. L’IA-DASEN a refusé pour cause covid.

On croit rêver ! Les personnels peuvent bien être exposés au risque 6 heures par jour en classe face à des élèves non masqués, mais la tenue d’une réunion en présence de quelques adultes responsables et masqués n’est pas possible... Voilà encore une incohérence qui ressemble une fois de plus à une forme de mépris.

Le SNUipp-FSU 26 prendra ses responsabilités pour défendre les situations de toutes les écoles dans des conditions respectueuses du dialogue social et remercie les 255 écoles qui ont complété son enquête carte scolaire.

La récente mobilisation du 13 janvier 2022 a commencé à faire bouger les lignes. Gageons que la poursuite des mobilisations puisse conduire le gouvernement à revoir sa copie, cesser de faire de la simple communication et doter l’école des moyens dont elle a besoin pour garantir les progrès de tous les élèves de la République !


MAJ 18/01/2022

La FSU s’est adressée une nouvelle fois à l’IA-DASEN pour insister sur la nécessité de tenir le CTSD en présentiel. L’IA-DASEN a finalement accepté, s’étant probablement rendu compte de l’incohérence de sa première décision. A noter par ailleurs que le Comité Technique Académique a pu se tenir en présentiel, ce qui a très probablement contribué à le faire changer d’avis.

Pour l’heure, toujours aucune mesure exceptionnelle ou dotation supplémentaire n’est prévue. Les documents de travail envoyés aux représentants des personnels vendredi dernier annoncent une trentaine de fermetures de classes et pas un seul poste de remplaçant pour la rentrée 2022. Quant à d’éventuels postes de RASED, inutile d’en parler.

Toutes les écoles éventuellement impactées par une mesure de fermeture ont été contactées par le SNUipp-FSU 26. Évidemment, compte tenu du calendrier hyper contraint imposé par l’Administration, difficile de réagir pour les personnels, les parents d’élèves et les élus.

Pour autant, certaines écoles ont d’ores et déjà décidé de ne pas se laisser faire. Pour exemple, le SNUipp-FSU 26 vous invite à signer et faire signer une pétition pour refuser une fermeture de classe sur l’école de Marsanne ICI


MAJ 20/01/2022

Tout savoir sur les propositions faites lors du CTSD du 20/01/2022.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 174


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan