Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Grève historique à Romans (5 mai)

jeudi 5 mai 2022

5 mai 2022 : une date qui marquera l’École à Romans… 14 écoles fermées (sur 21), 116 profs des écoles en grève sur 132 : 88% de grévistes ! Rarement une mobilisation aura été aussi puissante dans les écoles de la ville.


Pourquoi en est-on arrivé là ?

- Parce qu’envers et contre tout (et tous !), une municipalité, une Maire en réalité, s’en-tête à vouloir passer en force coûte que coûte un projet de modification de carte scolaire qui impacte la moitié des écoles de la ville et ce dès la rentrée 2022 !
- Parce qu’il y a surement des projets immobiliers ou commerciaux plus juteux que 2 bâtiments scolaires en centre-ville…
- Parce que dans ce dossier, on se fout des conséquences concrètes qu’il y a à mener ce projet à marche forcée :
- la galère pour les familles qui ne savent pas où leurs enfants pourront être accueillis à la rentrée, qui courent de services en services, d’écoles en écoles à la pêche aux infos, à qui l’on dit un jour oui, un jour non, un jour peut-être avant d’avouer qu’on ne sait pas, on n’en sait rien (et on s’en fout de vous en fait !)
- la galère pour les personnels (PE, AESH, municipaux...) qui voient leurs classes (élémentaire Jacquemart) ou leurs écoles fermer carrément (maternelle République, élémentaire Pouchelon), et pour les PE qui se retrouvent à devoir se positionner en catastrophe sur telle ou telle école de Romans (sans savoir si finalement iels y seront affecté·e, selon les effectifs réels en septembre…), ou participer au Mouvement (qui se termine le 8 mai)
- Parce que les services de l’Education Nationale, en particulier son premier responsable le DASEN, bien que reconnaissant lui aussi la précipitation du projet et malgré les votes des conseils d’école (qu’il avait pourtant indiqué respecter), a décidé de ne pas faire obstacle à la décision autoritaire de la mairie de Romans, « quoi qu’il en coûte » !
- Et l’Ecole, ça coûte ! Beaucoup trop ! Aussi, chambouler l’Education des écoliers et des personnels n’a pas de prix !
- Parce que, parce que, parce que… la liste serait longue pour une mairie qui maltraite les écoles et les personnels depuis trop longtemps ! C’est aussi une colère qui vient de loin qu’exprimait parents d’élèves et personnels grévistes ce 5 mai à Romans.

CTSD carte scolaire Romans

Dans l’après-midi se tenait un CTSD spécial carte scolaire Romans.
Les organisations syndicales (FSU-UNSA-CFDT), à l’unisson, ont toutes dénoncé l’irresponsabilité de la mairie et du DASEN à mettre en œuvre ce projet dès la rentrée 2022.
Malgré les nombreux arguments avancés pour un moratoire sur la situation romanaise, l’administration a tout de même mis au vote son application pour la rentrée 2022, et bien sûr celui-ci n’a recueilli aucune voix pour (ni aucune abstention) de la part des 8 délégués des personnels (dont 6 de la FSU). Un nouveau CTSD sera donc convoqué le 13 mai, comme le veut la règle en cas de vote contre unanime des représentant·es des personnels.

Le SNUipp-FSU26, aux côtés des collègues depuis janvier 2022 sur ce dossier, a tout de même obtenu :
- La levée d’une fermeture de classe sur l’école Jacquemart (situation à apprécier en juin)
- le bénéfice des points de mesure de carte scolaire pour la collègue concernée par cette hypothétique fermeture (levée temporairement)

Le SNUipp-FSU26, par l’intermédiaire de ses représentantes des personnels à Romans, reste très vigilant quant à l’évolution de la situation (inscriptions en mairie, repli des personnels, projets de reconversion des écoles…) et continuera d’informer, de rassembler et d’agir avec les personnels.
Il demande toujours l’abandon de la mise en place de ce projet pour la rentrée 2022.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 359


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan