Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Promotions 


fontsizedown
fontsizeup

Passer à la hors classe : comment ça marche ?

(Actualisé le 20/05/2016)

vendredi 20 mai 2016

Les professeurs d’école ayant atteint le 7ème échelon peuvent prétendre intégrer la hors classe. Ils doivent être en activité (y compris en CLM/CLD), en congé de formation professionnelle, en détachement ou mis à disposition ...

Aucune condition d’âge n’est imposée, aucun dossier de candidature n’est à déposer mais il y a très peu de places pour beaucoup d’intéressés et seul le barème compte !

Rappel du calcul :
(Echelon x 2) + (note+correctif) + M
  • Echelon et note arrêtés au 31/12 de l’année scolaire en cours ...
  • M : Points de majoration(REP/RRS, direction, Conseiller pédagogique)
  • Correctif : il est appliqué si la note pédagogique a plus de 3 ans (au 31 décembre de l’année précédant celle au titre de laquelle est établi le tableau d’avancement)
    on attribue la note moyenne de l’échelon (19,75 au 11ème et 19,25 au 10ème).

Détails des éléments du barème :

- Points d’échelon

  • 2 points par échelon, les promotions acquises jusqu’au 31 août 2016 sont prises en compte. Exemple : échelon 10 = 2x10 = 20 points.

- Note pédagogique

  • La note (x1) connue avant le 31/12 de l’année scolaire en cours est prise en compte (avec une actualisation le cas échéant, si la note est ancienne).
  • Correctif départemental :

Note pédagogique ayant :Correctif appliqué :
entre 3 et 4 ans +0.1 pt
entre 4 et 5 ans +0.2 pt
entre 5 et 6 ans +0.75 pt
entre 6 et 7 ans +1 pt
entre 7 et 8 ans +1.25 pt
plus de 8 ans +1.5 pt

- Points éducation prioritaire

  • Pour 2016, cette bonification (1 point pour les REP et 2 points pour les REP+ et écoles relevant de l’arrêté de 2001) est octroyée aux enseignants ayant accompli au moins trois ans (y compris l’année en cours) d’exercice effectif et continu au sein de la même école ou du même établissement classé en éducation prioritaire et continuant d’y exercer.
    Pour ces 3 années, sont pris en compte :
    les services en position d’activité. Les périodes de formation sont prises en compte, les services à temps partiels sont assimilés à du temps plein. Les périodes de CLM, CLD, de formation professionnelle et les congés parentaux suspendent (sans interrompre) le calcul.

- Titulaires remplaçants en éducation prioritaire

  • les services effectués de manière effective et continue dans l’école ou l’établissement en qualité de titulaire de zone de remplacement en affectation à l’année, en remplacement (REP) toute l’année ou en qualité de titulaire affecté à titre provisoire (ATP).

- RASED en éducation prioritaire

  • l’enseignant affecté en RASED exerçant ses fonctions au moins à 50% dans l’école relevant de l’éducation prioritaire à laquelle il est rattaché.

Dispositions transitoires en cas de changement de classement de l’école
Les personnels ayant exercé leurs fonctions pendant trois ans au moins, dans une même école ou établissement classé au titre d’un des anciens dispositifs (ZEP, RRS, RAR et ECLAIR) voient leur ancienneté entièrement prise en compte dès lors que leur affectation est antérieure aux nouveaux classements de l’école (REP,REP+).

Les enseignants qui ont exercé dans une école ou un établissement classé en ZEP, RAR,RRS et ECLAIR, qui ne relève plus du classement en éducation prioritaire depuis septembre 2015 et continuant d’exercer dans le même établissement conservent leur droit à bénéficier de la bonification.

Les enseignants remplissant les conditions déclinées ci-dessus bénéficient de 2 points lorsqu’ils exercent dans une école/établissement classé en politique de la ville ou en REP+, 1 point en REP.

- Impact des mesures de carte scolaire

  • Les enseignants du premier degré dont le poste a été supprimé ou transformé qui sont affectés hors éducation prioritaire, conservent le bénéfice de la bonification acquise antérieurement.
  • Les enseignants ayant subi une mesure de carte scolaire qui retrouvent un poste en éducation prioritaire conservent l’ancienneté de poste détenue, celle-ci se cumulant avec l’ancienneté acquise dans la nouvelle école.

- Point direction d’école

  • Les directrices et directeurs d’écoles ordinaires, ainsi que les directrices et directeurs d’école spécialisés nommés par liste d’aptitude bénéficient d’un point supplémentaire.

- Point conseiller pédagogique

  • Les conseillères et conseillers pédagogiques, titulaires du CAFIPEMF, bénéficient d’un point supplémentaire.

Les modalités de reclassement à la hors classe

Les P.E. qui accèdent à la hors classe sont classés à un échelon comportant un indice égal ou immédiatement supérieur à celui perçu dans la classe normale.

Exemple : un P.E. au 11ème échelon, indice 658, sera intégré au 5ème HCl., indice 695 (> 658).|
Les passages sont étudiés en juin et effectifs au 1er septembre suivant.


Remarque :

En 2015, le barème du dernier promu était de 39,500. (l’année précédente de 40)
- L’ensemble des collègues avec 39,500 pts de barème ne seront pas tous intégrés, loin s’en faut.
- Pour avoir une infime chance, un collègue au 10ème échelon devra avoir 19 de note et travailler en REP ou être directeur.

Attention : En cas d’égalité au barème, c’est d’abord l’AGS qui est prise en compte puis la dernière note.

Tableau d’avancement des professeurs des écoles hors classe :

L’avancement des professeurs des écoles hors classe est automatique.

EchelonsDuréeindice
1 2 ans 6 mois 495
2 2 ans 6 mois 560
3 2 ans 6 mois 601
4 2 ans 6 mois 642
5 3 ans 695
6 3 ans 741
7 783
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 145


SNUipp-FSU de la Drôme - Maison des syndicats - 17, rue Georges Bizet - 26000 VALENCE

Tél : 04 75 56 77 77 / mail : snu26@snuipp.fr
Mentions Légales


Agrandir le plan